Premier amour

de Sybelia

(Chronique rédigée le 2/08/2019)

Résumé :

Anya, jeune femme célibataire est esthéticienne. Sa mère, un peu envahissante, l’inscrit un jour sur un site pour assister à une réunion d’anciens élèves de son collège. Assez réticente à l’idée de retrouver ses camarades de classe, elle s’y rend et y retrouve son amour d’adolescence, Simon, qui lui a laissé un goût amer et a brisé son coeur en mille morceaux.

Chronique :

Anya est une jeune femme célibataire, autour de laquelle plane un mystère. Elle est casanière et sort peu de chez elle sauf pour aller travailler et retrouver son meilleur ami, Marc, avec qui elle passe des soirées-ciné et papotages.

Un soir, malgré elle et poussée par sa mère, elle se rend à une réunion d’anciens élèves de son collège, où elle recroise le chemin de son petit-ami de l’époque, Simon.

De fil en aiguille, aidés par la mère d’Anya qui souhaite « caser » sa fille, ils vont renouer une aventure passionnelle semée d’embûches.

Cette histoire se lit facilement, d’une traite. L’écriture est fluide. L’auteure nous entraîne à la suite de ses personnages dont on ne peut lâcher la main. On est scotché au récit et le fait qu’il soit écrit au présent intègre d’office le lecteur dans le roman, dans l’entourage d’Anya que l’on a envie de pousser à sortir de sa coquille pour aller de l’avant.

Il n’y a aucun temps mort, mais des sourires à certaines répliques de Marc et Anya, des larmes aussi (prévoir les kleenex), de la colère, des envies de claquer le museau de certain(e)s, du suspens.

Lire cette histoire a été un réel plaisir. Cette romance est plaisante et mêle amour, amitié et intrigue policière sans aucun poncif, aucun cliché.

Premier amour est une bulle d’air frais à découvrir rapidement.

Mon avis sur ce premier roman ? 5 étoiles.

Laissez-vous tenter par l’aventure d’Anya et Simon, vite, vite.

Disponible sur Amazon.

Auteurs en herbe